En raison de la situation sanitaire que nous traversons, et des restrictions liées aux contacts rapprochés, nos activités sont à l’arrêt…

Je guette depuis quelques mois un bon moment pour vous proposer des retrouvailles, pour se remettre en mouvement, en recherche, en partage.
Mais il semblerait que cela tarde à venir…
Je réfléchis néanmoins à ce que je pourrais vous proposer.
Vous connaissez ma démarche, elle vise à vous offrir quelque chose de complémentaire à ce à quoi vous avez déjà accès via les écoles de tango traditionnelles.

Une grande partie de mon travail passe par le toucher, sa qualité, son efficacité, sa signification. Il m’est très difficile d’amputer mon enseignement de cette dimension : je continue donc à l’offrir, mais uniquement via les cours particuliers (avec les mesures de précautions nécessaires).

Toute une autre partie de mon travail s’intéresse à la conscience corporelle, à la proprioception et à la qualité de notre relation à nous-même à travers notre corps en mouvement. En cette période pendant laquelle nous dansons moins en couple et en groupe, nous pouvons en profiter pour nous concentrer sur la partie « solo », cette part de nous que l’on met en jeu dans chaque instant et dans chaque rencontre.

Pour maintenir notre forme physique, technique et artistique, nous pouvons explorer l’anatomie, assouplir et renforcer notre corps ; approfondir l’étude des principes de mouvement, notamment à travers une exploration avec les objets ; développer sensorialité, musicalité et imaginaire poétique.

Allier le plongeon au plus profond de soi avec l’ouverture à l’espace infini et à ce que l’un et l’autre contiennent, telle est la proposition des pratiques de « pleine conscience », ou « pleine présence » en mouvement. Profitons de cette période de confinement pour nous préparer au plaisir de nous retrouver.